Volume
Offline Radio
Social
Networks
THE GAME EXPLIQUE POURQUOI IL A QUITTÉ COMPTON DÈS QU'IL A PU !
26/01/2020 20:14 in High-Tech

Le succès n'a pas que des bons côtés...

Toujours en promotion de son dixième et dernier album intitulé Born 2 Rap sorti le 29 novembre dernier, The Game a accepté de revenir sur certains moments clefs de sa carrière lors d’une interview avec New Musical Express.

Fier représentant de Compton, l’ancien Cedar Block Piru s’est ainsi remémoré pourquoi sitôt le succès au rendez-vous il avait dû s’exiler dans les quartiers huppés de Los Angeles.

« J’étais beau être certifié cinq fois platine avec The Documentary, j’étais toujours pris dans les fusillades du quartier. Le truc qui a tout changé ma vie c’est lorsqu’une balle a atterri en plein sur le siège bébé de ma voiture alors même que j’allais le chercher pour l’emmener. L’impact de la balle était précisément là où sa tête aurait dû être. »

« Ce jour-là, je suis parti de Compton et je me suis pris un condo à Beverly Hills. »


 

Toujours au cours de ce même entretien, The Game a également partagé son sentiment sur la nouvelle génération de rappeurs. Loin de jouer au vieux croûton, lui qui rappe « I ain’t got nothin’ against new hip hop » sur The Code semble plutôt apprécier la nouvelle génération... à un détail près.

« Le seul truc qui me dérange, c’est qu’ils sont tellement nombreux qu’il en devient difficile de les apprécier. Genre tous les jours ils se remplacent les uns les autres. Quand je tombe sur un nouvel artiste, boom il part en prison. Et là un nouveau arrive dans la foulée. »

15 ans de The Game !

Aujourd’hui vétéran, The Game peut se vanter d’une carrière qui s’étend désormais sur trois décennies, lui qui fêtait récemment l’anniversaire de son tout premier album sorti le 18 janvier 2005.

 

Pour l’occasion, nous étions revenus en détails sur cet opus de légende rempli de hits jusqu'à ras-bord (Hate It or Love ItHow We DoPut You on the Game…). Cliquez ci-dessous pour en savoir plus !

 

 

 

COMMENTS
Comment sent successfully!
ADS